Souvent les clients que nous recevons ont déjà essayé par eux-mêmes d’arrêter de fumer, et y sont arrivés puis ont recommencé, même avec les patchs, la volonté ou l’acupuncture.

Avec un accompagnement par l’hypnose, l’idée dans un premier temps est de comprendre les mécanismes physiques et  psychologiques qui entrent en jeu dans le phénomène de dépendance liée au tabac. 

Quand avez-vous envie d’allumer une cigarette ?  Et quel effet cela vous procure-t-il ? Plaisir ? Soulagement anti-sress ? Moment de pause avec vous-même ? De convivialité avec les amis ? De solitude ? C’est différent pour chacun.

Une fois que vous prenez conscience de vos propres schémas psychologiques, du rôle social et émotionnel que ce comportement joue pour vous, l’état d’hypnose va vous permettre d’accéder à vos ressources les plus profondes, auxquelles vous n’avez pas accès en état ordinaire de conscience et d’activer le processus de sevrage naturel, qui va vous permettre de devenir un non-fumeur libre de toute sensation de manque.

Pour certaines personnes, il est nécessaire de travailler en amont sur le déséquilibre ou la fragilité, ou bien encore le stress qui induit l’envie de tabac. Afin de ne pas supprimer le symptôme sans traiter la racine… Sinon on dit que "le symptôme peut se déplacer" : vous pouvez arrêter de fumer mais devenir nerveux, stressé, déprimé, grignoter. 

Ce travail préalable peut durer une ou deux séances, voire plus s’il s’agit d’activer de nouvelles ressources pour harmoniser de nouveau tout votre être, votre posture dans la vie, soigner vos parties blessées.

Ensuite il suffit de désinstaller « l’habitude tabac » qui ne joue plus aucun rôle fondamental dans votre équilibre.

Vous comprenez ainsi pourquoi l’hypnose fonctionne si bien dans l’arrêt du tabac : le travail ne va pas mobiliser en premier la volonté... mais, comme pour toute autre démarche avec l’hypnose, vous devez être motivé et non passif ! Il ne s’agit pas d’une baguette magique mais d’un travail entre votre conscient, votre inconscient et le praticien qui vous accompagne.

 

Ensuite, pour déprogrammer le « programme TABAC », les habitudes, c’est comme lorsque vous avez sur votre ordinateur un programme dont vous ne voulez plus. Que faites-vous ? Vous appelez un informaticien qui va dans le disque dur de votre ordinateur trouver les fichiers, sous-fichiers et autres répertoires et quand tout est calé, il appuie sur la touche « enter  ou supprimer » et l’ordinateur désinstalle le programme dont vous ne voulez plus.

Une petite barre verte défile et personne ne sait ce qui se passe dans le disque dur, n’est ce pas ? 

A la fin, l’ordinateur vous demande si vous voulez arrêter ou redémarrer et alors le programme est désinstallé, n’est-ce pas ? 

ARRÊT DURABLE DU TABAC

Le protocole d’hypnose est identique : Vous avez dans votre disque dur qu’on appelle inconscient un programme tabac. 

Quand vous allumez votre ordinateur le matin vous avez un programme tabac en page de garde et périodiquement, toutes les 30 à 60 minutes , il se met en route, et vous ne pouvez rien faire d’autre que le suivre. Il vous coupe dans toutes vos activités, quelles qu’elles soient et vous êtes obligé de la subir, n’est ce pas ? 

L’hypnose est une procédure technique qui va vous permettre de désinstaller  ce programme dont vous ne voulez plus. Si votre inconscient accepte maintenant de faire cette de programmation, vous aurez quoi à la fin de la procédure ? Une indifférence !

Vous pouvez passer à côté de votre paquet de cigarettes et vous vous en fichez.  Vous serez avec des amis fumeurs le samedi soir ou être seul chez vous, ou devoir vous concentrer pour pondre un rapport , selon ce qui vous pousse à fumer, et vous serez indiffèrent . L’idée peut vous traverser l’esprit d’en prendre une et elle passe aussi rapidement. Ce n’est pas un lavage de cerveau mais une indifférence.